Berceau de
l'ostréiculture française

Loin des clichés de carte postale, l’ostréiculture continue de marquer l’identité du Bassin d’Arcachon et constitue une activité économique à part entière.

Berceau de l'ostréiculture française

Regroupés au sein du Comité Régional de la Conchyliculture Arcachon Aquitaine, les ostréiculteurs du Bassin d’Arcachon se mobilisent pour faire connaître leur métier et leur produit.

www.huitres-arcachon-capferret.com

La filière génère plus de 40 000 000 d’euros de chiffre d’affaires et près de 1000 emplois répartis dans plus de 300 entreprises.
La production ostréicole arcachonnaise ne se limite pas aux huîtres uniquement destinées à la consommation. Les ostréiculteurs produisent également de jeunes huîtres (le «naissain»). Ainsi, chaque année au cœur de l’été, le Bassin se transforme en une immense pouponnière.
Cette activité de naisseur fait partie de l’identité des ostréiculteurs Arcachonnais qui ont la volonté de conserver leur position de leader dans la production de naissain.

Les parcs ostréicoles du Bassin sont situés dans quatre terroirs dont les noms ne laissent pas insensibles :

  • le Banc d’Arguin
  • le Cap Ferret
  • le Grand Banc
  • l’Île aux Oiseaux

L’ostréiculture : une activité économique qui permet la préservation du patrimoine

Les ostréiculteurs ont su allier leur nécessité de rentabilité économique et leur volonté de conserver ce patrimoine architectural. Ainsi la dégustation à la cabane leur a permis de se diversifier, de valoriser leur produit, tout en réhabilitant les cabanes dédiées à cette activité.

Plus d’informations


Comité Régional de la Conchyliculture Arcachon Aquitaine
15 rue Barbotière

33470 Gujan Mestras
Tél. (+33)05 57 73 08 43

communication@huitres-arcachon-capferret.fr